Marseille : 5 musées incontournables à visiter

13 septembre 2018

Entre trésors culturels, patrimoniaux et architecturaux, la deuxième plus grande ville française se dévoile de différentes façons, au gré de déambulations dans ses rues, mais aussi en visitant ses musées, précieux témoins d’une identité riche et forte. Détour par le Mucem, le musée du Savon, le musée de la Boule, le MAAOA et la maison de l’Artisanat et des Métiers d’art.

Le MUCEM

Une visite du musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, ouvert en 2013, s’impose lors d’un séjour dans la cité phocéenne. Aménagé sur 45 000 m2 répartis sur trois sites marseillais symboliques (le port, le J4 et le fort Saint-Jean), le Mucem propose un voyage dans le temps destiné à mieux comprendre la ville. Les collections archéologiques, historiques et artistiques présentées vous aideront à avoir un autre regard, englobant passé, présent et futur. Outre le musée en lui-même, le Mucem recèle également un auditorium, où sont organisés spectacles et concerts, un restaurant avec terrasse panoramique et une librairie.

Le musée du Savon

Puisqu’on ne peut décemment pas dissocier Marseille de ses fameux savons, un passage au musée de la Savonnerie constitue une autre étape incontournable à l’occasion d’un city tour marseillais. Situé sur le vieux port, le musée du Savon La Licorne vous dévoilera l’histoire de l’emblématique savon. Et vous pourrez même vous initier à sa fabrication en participant à un atelier.

A ce stade, une petite visite gourmande peut se révéler une idée pertinente, histoire de faire une pause tout en dévorant une autre richesse de la ville, à savoir son patrimoine gastronomique. Le tourisme culinaire est en effet une autre façon de découvrir une région et, à Marseille, le programme est pour le moins très alléchant.

Le musée de la Boule

Autre symbole fort attaché à l’identité de Marseille : la pétanque ! En visitant ce musée, vous saurez tout, absolument tout, sur ce jeu, depuis l’Antiquité où l’on jouait avec des boules en pierre jusqu’aux jeux de pétanque utilisés actuellement à tous les coins de rue, ou presque. Un boulodrome est d’ailleurs aménagé à l’intérieur du musée pour tirer, pointer, plomber ou faire un carreau.

Le MAAOA

Ne cherchez pas ! Il n’y a que deux villes françaises à proposer au public des collections d’art africain, américain et d’Océanie : Paris et Marseille, avec son musée d’Arts africains, océaniens, amérindiens (MAAOA). Votre curiosité sera récompensée par la découverte d’objets aussi exotiques que précieux pour sauvegarder l’histoire et la mémoire de l’humanité. Vous contribuerez ainsi, par votre visite au MAAOA, à entretenir le souvenir des peuples dont nous sommes les héritiers.

 

La maison de l’Artisanat et des Métiers d’art

Après une pause dégustation ou pourquoi pas un circuit gourmand pour découvrir les trésors culinaires de Marseille, direction ce musée singulier à deux pas du Vieux-Port. Son ambition ? Valoriser les métiers d’artisanat et d’art. Il est vrai que la région PACA possède le plus grand nombre d’artisans de l’Hexagone. La création d’un tel lieu est donc apparue comme une évidence. Et au-delà des artisans provençaux, c’est aux professionnels du monde entier que s’adresse ce musée, offrant un espace de rencontres, de partage et de transmission.

Articles liés

Ecrivez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *