Que faire à Marseille ?

13 septembre 2018

Et si vous découvriez Marseille ?

Marseille ou la mauvaise réputation : tel est le titre d’un ouvrage déjà ancien d’Olivier Bourra, un écrivain phocéen, qui prouve que le problème ne date pas d’hier. Pourtant, si la renommée de Marseille souffre de son image à l’extérieur, pour ses habitants, la cité phocéenne regorge de trésors à découvrir…

Les lieux incontournables à visiter à Marseille

Comme les Phéniciens en leur temps, le premier site à admirer en arrivant à Marseille est évidemment le Vieux-Port. Le marché aux poissons, qui s’y tient tous les matins de 8 h à 13 heures, vous donnera l’impression de plonger tête la première dans l’histoire maritime de la ville. Si le bâtiment de la Criée est devenu un théâtre, la scène qui se déroule toujours sur le quai de la Fraternité, grâce aux fameuses « poissonnières » au verbe haut, vaut le détour.

Pour les gourmands adeptes de tourisme culinaire, c’est le moment de savourer une authentique bouillabaisse, au plus près de l’endroit où le poisson est débarqué.

Pour digérer, allez rendre visite à la Bonne Mère. Ne pas confondre avec les effluves maritimes : il s’agit ici de la basilique de Notre-Dame de La Garde, qui veille sur la ville. Construite à partir de 1853, son architecture romano-byzantine en fait le joyau de la cité méditerranéenne.

Retournez ensuite vers l’Hôtel-de-Ville pour vous rendre au Panier, dans le 2e arrondissement de la ville, pour une visite gourmande dans ses ruelles étroites, où cohabitent patrimoine, artistes et artisans de métiers de bouche. Juste à côté, égarez-vous dans le quartier de Noailles, où Orient et Occident mêlent leurs parfums, à l’est du Vieux-Port et de l’Ombrière dont l’architecture a été signée par Norman Foster, excusez du peu !

Achevez votre circuit gastronomique par un détour par le marché couvert de la rue d’Endoume, qui jouxte les imposantes tours de l’abbaye Saint-Victor

Comment se rendre et se déplacer à Marseille

Étant une métropole européenne, Marseille est aisément accessible, par tous les moyens de transport :

  • Train: 200 trains arrivent et partent chaque jour à la gare Saint-Charles, qu’il s’agisse de TGV (de Paris, il ne faut que 3 heures pour se rendre à Marseille, et il y a 17 TGV chaque jour), de lignes régionales ou de bus.

  •  Voiture : 3 autoroutes se rejoignent à Marseille (pour le nord, l’A7-A51 vers l’aéroport, Aix et Lyon ; pour le littoral, l’A55, vers l’aéroport, Aix, Montpellier, Barcelone ; pour l’est, l’A50 vers Cassis, Toulon, Nice).
  • Avion : l’aéroport Marseille Provence assure 116 lignes aériennes et des navettes vous permettent de rejoindre le centre-ville tous les quarts d’heure.

Une fois sur place, la voiture est idéale pour les balades dans l’arrière-pays. En ville, laissez-vous porter par la RTM (Régie des transports de Marseille), avec ses 2 lignes de métro, ses 80 lignes de bus environ et ses 3 lignes de tramway.

Qui dort dîne à Marseille

Pour être au plus près des attractions et vous plonger dans l’ambiance festive du sud, se loger dans les quartiers du Vieux-Port ou du Panier est idéal, et les prix sont tout à fait abordables. Le quartier de Noailles est encore moins cher, mais peu accessible si vous vous rendez à Marseille en voiture. Et une fois que vous aurez épuisé les trésors culturels, historiques et culinaires de Marseille, il sera temps pour vous de vous rendre à Aix, la cité aux 1 000 fontaines !

Articles liés

Ecrivez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *