Saint-Victor, le quartier des savonniers et des pêcheurs a le vent en poupe

3 octobre 2018

Situé dans le 7e arrondissement de Marseille, le quartier Saint-Victor séduit les touristes avec son abbaye, ses places et ses nombreux commerces. Un lieu unique qui fait concurrence au Panier, quartier le plus ancien de Marseille. Avec ses petites rues pleines de charme et chargées d’histoire, Saint-Victor vous transporte au cœur de la Provence.

Les caractéristiques du quartier Saint-Victor

Si Marseille regorge de petits trésors, le quartier Saint-Victor préserve ses pépites visuelles pour ses habitants et pour les touristes en quête de patrimoine. Situé à proximité du Vieux-Port et du quartier Noailles, il offre une vue incontournable sur le port et la mer. Plus à l’intérieur des terres, le quartier Saint-Victor s’adosse à la colline sur laquelle domine la basilique Notre-Dame-de-la-Garde. La situation géographique idéale du quartier invite à la visite, aussi bien pédagogique que culinaire. En effet, nombre de petits restaurants et épiceries s’y installent pour proposer un circuit gourmand aux plus gourmets. Pour les habitants, Saint-Victor est un quartier où il fait bon vivre, et l’accueil chaleureux réservé aux plus curieux donne envie de se balader à toute heure. Laissez-vous tenter par la dégustation des navettes au Four des navettes, célèbre boulangerie du quartier abritant un four du XVIIIe siècle : c’est là que sont fabriqués ces fameux biscuits parfumés à la fleur d’oranger.

Le quartier Saint-Victor, un lieu chargé d’histoire

Dans ce quartier, vous aurez la chance de voir et de visiter l’abbaye Saint-Victor, monument datant du Ve siècle. Ses célèbres cryptes conservent des témoignages archéologiques comme l’exploitation d’une carrière à l’époque grecque, et abritent des sarcophages paléo-chrétiens. Entièrement rebâtie aux 12e et 13e siècles, sa construction suit alors les règles de l’art roman. Saint-Victor reste un lieu symbolique du catholicisme : les alentours de la rue Sainte étaient d’ailleurs les lieux de repos des morts, dans l’espoir de reposer auprès de saint Victor. Plus récent mais typique de la ville, le bar de la Marine est connu pour son cadre caractéristique des années 1930 à Marseille. Rendu célèbre par la trilogie de Marcel Pagnol, il accueille étudiants, touristes et habitués désireux de prendre l’apéritif sur le Vieux-Port. C’est à cet endroit que vous pourrez également observer le bâtiment de la Criée, classé monument historique, dont la façade a été construite au début du XXe siècle. La Place aux Huiles, quant à elle, est un ancien canal comblé sur lequel s’animent désormais restaurants et cafés.

Les nouveaux commerces et la savonnerie

Si le quartier Saint-Victor est connu pour le Four des navettes, d’autres commerces valent le détour, que ce soit pour une visite gourmande ou culturelle. Saint-Victor regorge de petits restaurants et d’épiceries qui offrent un véritable food tour aux amoureux du bon goût. Vous pourrez notamment faire votre marché à l’épicerie Les Pissenlits pour déguster des produits locaux et frais, récoltés auprès de producteurs situés à moins de 50 kilomètres du quartier. Côté mode, vous serez conquis(e) par les boutiques de petits créateurs comme Cozete. Mais le quartier Saint-Victor est surtout connu pour ses savons : le magasin-atelier des savons de Saint-Victor, à proximité de l’abbaye, vous transporte dans son univers parfumé. Une vaste collection de savons fleuris, fruités et gourmands à sentir et à observer, grâce à l’atelier de conception qui vous donne l’occasion de découvrir les secrets de fabrication.

Articles liés

Ecrivez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *